prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate

Prostate et alimentation : y a-t-il un régime alimentaire particulier ?


Extrait du livre "Docteur, j'ai la prostate", Collection la santé simplement, Editions Belin


Non, aucun régime n'est utile ou nécessaire quand on a un adénome de la prostate.
Si vous vous levez trop souvent la nuit, vous pouvez essayer de réduire la quantité de boisson que vous buvez à partir de 18 heures. Ce n'est pas toujours facile, surtout pour ceux qui aiment la soupe le soir et, en outre, ce n'est pas toujours efficace.
En revanche, quelques idées fausses sont à combattre. Ainsi, rappelons que le vin blanc n'a rien à voir avec l'adénome, il n'augmente pas la taille de la prostate. A propos des épices, c'est la même chose. Si vous aimez les épices, ne vous en privez pas, là encore vous n'avez rien à craindre pour votre prostate. Les épices n'augmentent pas sa taille.
Il y a cependant quelques règles générales simples que vous pouvez suivre pour la bonne santé de votre prostate.
Il est conseillé de diminuer la quantité de mauvaises graisses, encore appelées graisses saturées, que vous consommez. Ces graisses se trouvent surtout dans les charcuteries (saucisson, rillettes, pâtés, etc...), les laitages entiers, le beurre, la crème fraîche et les fromages. Ce sont celles qui encrassent les artères et qui augmentent le taux de mauvais cholestérol. Bref, vous ferez d'une pierre deux coups en diminuant les mauvaises graisses. Vous ferez alors du bien à la fois à vos artères et à votre prostate.
N'hésitez pas !
Autre bon conseil : mangez des tomates pour la santé de votre prostate. Il est aujourd'hui parfaitement démontré que la tomate diminue le risque de cancer de la prostate, car elle contient du lycopène* (...). Les gros mangeurs de tomates ont en effet bien moins de cancers de la prostate que les autres.
Enfin, tout ce qui est bon pour la santé en général est bon pour la prostate : se bouger davantage, perdre quelques kilos et si besoin, consommer davantage de fruits et légumes.

* (...) le lycopène fait partie de la famille des antioxydants qui ont un rôle protecteur vis-à-vis de certains cancers, des maladies du cœur et des vaisseaux, du diabète et de nombreuses autres maladies. Les vitamines E et C sont aussi des antioxydants. Le lycopène est un des antioxydants les plus puissants, et c'est aussi un colorant qui donne la belle couleur rouge aux tomates.
Les effets bénéfiques du lycopène ne sont pas encore totalement élucidés. Son effet antioxydant joue un rôle certain, mais il possède également d'autres effets qui pourraient s'ajouter à ce pouvoir antioxydant et expliquer son action contre le cancer.

 
 
Pour en savoir plus :

"Docteur, j'ai la prostate", Collection la santé simplement, Editions Belin.
Pr François Desgrandchamps, Dr. Emmanuel Cuzin.
 
prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate