Troubles de retenue Troubles de l'évacuation


Troubles de retenue

Ces troubles se traduisent par :

  1. augmentation de la fréquence des mictions pendant la journée,
  2. apparition de mictions nocturnes,
  3. besoins impérieux d'uriner, parfois accompagnés de fuites urinaires.

À ce stade, certains mouvements et/ou actions (croisement des jambes, marche au froid …) peuvent engendrer des besoins urgents d'uriner.
Ces troubles conduisent souvent le patient à consulter.

DéfinitionMiction : Émission d'urines.

 


Troubles de l'évacuation

Ces troubles se traduisent par :

  1. nécessité de pousser pour uriner,
  2. réduction de la force du jet d'urine,
  3. difficulté à "finir" la miction (gouttes retardataires).

Ces troubles viennent d'une difficulté progressive du muscle de la vessie à se contracter. La vessie se vidange mal et retient un résidu d'urine en fin de miction. Ce résidu augmente le risque d'infection urinaire.
Le patient apprend à compenser en " poussant " avec les muscles abdominaux, ce qui peut entraîner une hernie digestive, un affaissement du rectum ou des hémorroïdes.
Enfin, en l'absence d'intervention médicale, la distension de la vessie retentit sur l'uretère et le rein (hyperpression et infection), et peut aboutir à une insuffisance rénale.

Ces troubles de la vidange, qui apparaissent de façon plus tardive dans l'évolution de la maladie, sont plus graves que les troubles de la retenue, pour l'intégrité de l'appareil urinaire.

DéfinitionVessie : Organe qui sert à stocker l'urine avant que celle-ci soit évacuée par l'urètre.

Hernie : Une hernie est une saillie d'une partie d'un organe à travers les tissus. Elle est inguinale si elle est liée à l'aine.

Rectum : Partie finale du gros intestin, s'étend jusqu'à l'anus.

Hémorroïdes : Dilatation et gonflement des veines situées autour de l'anus ou du canal anal.

Insuffisance rénale : Mauvais fonctionnement des reins responsables d'une mauvaise élimination.