prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate
prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate
  Dépistage / Diagnostic
Toucher rectal (TR)
  Principe
  Est-il indispensable ?

Le PSA
  PSA dans l'organisme
  Importance du dosage
  Le dosage en pratique

Dépistage précoce systématique
  Pour ou contre ?
  Intérêts

La biopsie prostatique
  Intérêts
  En pratique
Dépistage précoce systématique : pour ou contre ?

prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate

Les avis sont partagés puisqu'il n'existe pas de preuve de son réel impact sur l'épidémiologie du cancer de la prostate.
L'Association Française d'Urologie recommande, elle, un dépistage annuel systématique du cancer de la prostate entre 50 et 75 ans.
Le cancer de la prostate ayant un développement généralement assez lent (par rapport à d'autres cancers), un rythme annuel doit optimiser les chances de dépister la maladie à un stade précoce.
Selon cette association, ce dépistage devrait se faire par un dosage du PSA associé à un toucher rectal.

L'âge est abaissé à 45 ans en cas de facteurs de risque :
antécédents familiaux de cancer de la prostate,
origine africaine (inclus les Antillais).

   
prostate, hypertrophie bénigne de la prostate, cancer, troubles urinaires, cancer prostate, urologie, hypertrophie prostate